Recettes de cuisine anglaise : 10 idées à essayer chez vous

La cuisine anglaise est souvent sous-estimée, mais elle a beaucoup à offrir en termes de saveurs et de traditions culinaires. De plats copieux aux délicieux desserts, la cuisine anglaise est aussi variée qu’elle est délicieuse.

So British vous propose toutes sortes d’astuces pour vivre à l’anglaise. Dans cet article, nous allons explorer 10 recettes de cuisine anglaise qui raviront vos papilles et vous feront découvrir une partie de la culture britannique. Ces recettes sont inspirées des « 130 raisons d’aimer la cuisine anglaise », écrit par Jamie Oliver. Pour aller plus loin, n’hésitez donc pas à vous le procurer !

Fish and Chips : le symbole de la street food anglaise

Les Fish and Chips sont peut-être le plat britannique le plus emblématique. Ce classique du fast-food britannique a conquis le monde et est devenu un incontournable de la cuisine de confort.

Téléchargez dès maintenant notre e-book gratuit « 30 secrets à découvrir sur l’Angleterre ». Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

L’histoire du Fish and Chips

Le Fish and Chips est profondément ancré dans l’histoire de la Grande-Bretagne. Dès le XVIe siècle, la pêche en mer du Nord fournit du poisson frais aux communautés côtières. C’est au XIXe siècle que les Fish and Chips devinrent populaires en tant que repas à emporter parmi les classes ouvrières. Les établissements servant des Fish and Chips se multiplièrent, en particulier dans les villes industrielles du nord de l’Angleterre.

La combinaison de poisson et de frites est simple mais efficace. Pendant la Seconde Guerre mondiale, le gouvernement britannique s’est assuré que les Fish and Chips restaient disponibles malgré les rationnements, car il était considéré comme un aliment essentiel pour le moral des troupes et des civils.

Le Fish and Chips a survécu à l’épreuve du temps et demeure un plat adoré, tant par les habitants que par les visiteurs.

Comment préparer le Fish and Chips

Préparer des Fish and Chips maison est un processus assez simple, bien qu’il existe quelques astuces pour les rendre parfaits. Commencez par choisir un poisson blanc à chair ferme, comme la morue ou l’églefin. Pour les frites, des pommes de terre à chair ferme sont idéales.

Ensuite, préparez une pâte avec de la farine, de la bière, du sel et du poivre. Trempez les filets de poisson dans la pâte, puis faites-les frire dans de l’huile chaude jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants. Coupez les pommes de terre en frites épaisses et faites-les également frire jusqu’à ce qu’elles soient croustillantes à l’extérieur et tendres à l’intérieur.

Servez le poisson et les frites avec des quartiers de citron, et pour une touche vraiment britannique, accompagnez-les de purée de pois et de vinaigre de malt.

Le Full English Breakfast : un repas copieux pour démarrer la journée

Le Full English Breakfast est un repas copieux qui vous aidera à bien démarrer la journée. Consommé traditionnellement lors des matinées de week-end, il est riche et varié.

Les composants du Full English Breakfast

Un Full English Breakfast traditionnel est composé de plusieurs ingrédients. Les éléments de base sont les œufs, le bacon, les saucisses, les tomates grillées et les champignons. De plus, il inclut souvent des baked beans (haricots blancs à la sauce tomate), du black pudding (boudin noir), des hash browns (galettes de pomme de terre) et du pain grillé.

Chaque région du Royaume-Uni a ses propres variantes. Par exemple, en Écosse, on ajoutera du haggis (panse de mouton farcie) et des scones au fromage. Au Pays de Galles, on pourra trouver des laverbreads (purée d’algues) et des œufs de poisson.

Malgré son nom, le Full English Breakfast n’est pas un repas quotidien pour la plupart des Anglais, mais plutôt un plaisir occasionnel ou un remède contre la gueule de bois.

Comment préparer un Full English Breakfast

La préparation d’un Full English Breakfast demande un peu de temps et de coordination, car il y a beaucoup d’ingrédients à cuire simultanément. Commencez par préparer les ingrédients qui prennent le plus de temps à cuire, comme les saucisses, les baked beans et les hash browns.

Pendant ce temps, faites griller les tomates et les champignons dans une poêle. Dans une autre poêle, faites cuire le bacon jusqu’à ce qu’il soit croustillant. Ensuite, faites cuire les œufs à votre façon préférée : brouillés, au plat, pochés ou à la coque.

Enfin, faites griller du pain et étalez-y un peu de beurre. Assemblez tous les ingrédients sur une grande assiette et servez chaud. Pour une expérience authentique, accompagnez votre Full English Breakfast d’une tasse de thé anglais fort.

Le Roast Beef à l’anglaise : une tradition dominicale

Le Roast Beef est un autre classique de la cuisine britannique. Il est souvent associé aux repas du dimanche en famille.

Tradition du Roast Beef

Le Roast Beef a une longue histoire en Angleterre. Il est devenu populaire à l’époque médiévale, lorsque le bœuf était souvent rôti sur un grand feu ouvert. Au fil du temps, la cuisson du Roast Beef s’est déplacée de la broche au four, mais la méthode de base est restée la même.

Le Roast Beef est si intimement lié à l’identité britannique que les Français ont surnommé les Anglais les « Rosbifs ». C’est un aliment de base des repas du dimanche et des occasions spéciales, souvent servi avec des Yorkshire Puddings et une variété de légumes.

Comment cuisiner le Roast Beef à l’anglaise

La clé pour préparer un bon Roast Beef est de choisir un morceau de viande de qualité et de le cuire lentement pour qu’il reste tendre et juteux. Une côte de bœuf ou un rôti de faux-filet sont d’excellents choix.

Frottez la viande avec du sel, du poivre et des herbes, puis placez-la dans un four préchauffé. La viande doit être cuite à basse température pour qu’elle reste tendre et juteuse. Le temps de cuisson dépend du degré de cuisson que vous préférez : saignant, à point ou bien cuit.

Une fois le Roast Beef cuit à votre goût, laissez-le reposer pendant quelques minutes avant de le découper. Servez-le avec des Yorkshire Puddings, des légumes rôtis, de la sauce au vin rouge ou de la sauce à la moutarde pour un repas britannique authentique et délicieux.

Les Scones : les stars de l’Afternoon Tea

Les scones sont des petits pains doux qui sont un élément incontournable du tea time britannique. Ils sont souvent servis avec de la confiture et de la crème épaisse pour un goûter délicieux.

Les Scones, star du tea time

L’origine des scones est écossaise, mais ils ont trouvé leur place dans toute la Grande-Bretagne. Les scones ont été popularisés par Anna, la duchesse de Bedford, qui les servait lors de ses réceptions de l’après-midi au XIXe siècle.

Depuis lors, ils sont devenus un élément essentiel du tea time, cette tradition britannique d’un repas léger servi en fin d’après-midi. Que ce soit dans un salon de thé chic ou à la maison, le tea time n’est pas complet sans une assiette de scones.

Il existe de nombreuses variantes de scones, certains sont sucrés et d’autres salés. Les scones aux raisins secs, aux canneberges, au fromage ou aux herbes sont tous populaires.

Téléchargez dès maintenant notre e-book gratuit « 30 secrets à découvrir sur l’Angleterre ». Il vous suffit de vous inscrire à notre newsletter !

Recette des Scones

Faire des scones maison est simple et rapide. Commencez par mélanger de la farine, du sucre, de la levure et une pincée de sel dans un bol. Ajoutez du beurre froid et travaillez le mélange jusqu’à obtenir une consistance grumeleuse. Ajoutez ensuite du lait et mélangez jusqu’à obtenir une pâte.

Abaissez la pâte et découpez des cercles à l’aide d’un emporte-pièce. Placez les scones sur une plaque de cuisson et badigeonnez-les de lait pour qu’ils dorent bien. Enfournez dans un four préchauffé jusqu’à ce que les scones soient bien dorés.

Servez les scones encore tièdes avec de la confiture de fraises et de la crème épaisse pour une véritable expérience britannique.

Le Cornish Pasty : un en-cas né dans les mines des Cornouailles

Le Cornish Pasty est une tourte de viande traditionnelle originaire de Cornouailles. Elle est connue pour sa forme distinctive en demi-lune et son bord plissé.

Origines du Cornish Pasty

Le Cornish Pasty a une longue histoire dans la région de Cornouailles, où il était traditionnellement préparé par les femmes pour leurs maris qui travaillaient dans les mines de étain. Le bord épais de la tourte servait de poignée pour les mineurs aux mains sales, tandis que le reste de la tourte contenait un repas complet et nourrissant.

Les Cornish Pasties traditionnels sont remplis de bœuf, de pommes de terre, d’oignons et de rutabagas, mais il existe de nombreuses variantes, y compris des versions végétariennes et sucrées.

Aujourd’hui, le Cornish Pasty est un mets apprécié dans tout le Royaume-Uni et il a même obtenu une indication géographique protégée, garantissant que seuls les pasties fabriqués en Cornouailles selon la recette traditionnelle peuvent porter ce nom.

Préparation du Cornish Pasty

La préparation des Cornish Pasties nécessite un peu de temps et d’effort, mais le résultat en vaut la peine. Commencez par préparer la pâte en mélangeant de la farine, du beurre, du sel et de l’eau. Laissez la pâte reposer au réfrigérateur pendant que vous préparez la garniture.

Pour la garniture, hachez du bœuf, des pommes de terre, des oignons et des rutabagas. Assaisonnez de sel et de poivre. Étalez la pâte et découpez des cercles. Placez une portion de garniture au milieu de chaque cercle, repliez la pâte sur la garniture et scellez les bords en les plissant.

Cuisez les Cornish Pasties dans un four préchauffé jusqu’à ce qu’ils soient dorés et croustillants. Servez chaud ou à température ambiante pour un repas complet et savoureux.

Le Yorkshire Pudding : un accompagnement savoureux

Le Yorkshire Pudding est un accompagnement traditionnel des plats de viande en Grande-Bretagne, notamment du Roast Beef. Ces petits pâtés, cuits au four, ont une texture légère et une saveur délicieuse qui complète parfaitement la viande et la sauce.

L’importance du Yorkshire Pudding

Le Yorkshire Pudding tire son nom du comté de Yorkshire, dans le nord de l’Angleterre, où il est devenu une spécialité. Traditionnellement, ces petits pâtés étaient cuits sous le rôti de bœuf, absorbant les jus de la viande pour obtenir une saveur riche.

De nos jours, le Yorkshire Pudding est un élément essentiel du traditionnel « Sunday Roast » britannique. Il est souvent servi avec du rôti de bœuf, mais il accompagne également d’autres viandes. Il peut également être servi en entrée, garni de saucisse ou de bœuf effiloché, ou encore en dessert, avec une sauce au sucre.

Recette du Yorkshire Pudding

La recette du Yorkshire Pudding est simple, mais le secret est dans la cuisson. Commencez par mélanger de la farine, des œufs et du lait pour faire une pâte liquide. Laissez la pâte reposer pendant au moins une heure pour qu’elle développe sa saveur.

Préchauffez votre four à haute température. Versez un peu de graisse ou d’huile de cuisson dans un moule à muffins ou un plat à tarte et placez-le dans le four pour le chauffer. Une fois l’huile bien chaude, versez la pâte et remettez au four.

La cuisson à haute température est essentielle pour obtenir la texture souhaitée. Les Yorkshire Puddings devraient gonfler et dorer, avec un centre moelleux et des bords croustillants.

Le Ploughman’s Lunch : le déjeuner rustique des campagnes anglaises

Le Ploughman’s Lunch est une assiette froide britannique traditionnelle, parfaite pour un déjeuner d’été ou un pique-nique.

L’esprit du Ploughman’s Lunch

Le nom « Ploughman’s Lunch », qui signifie « le déjeuner du laboureur », évoque l’image d’un repas simple et robuste. Bien que le terme soit apparu pour la première fois dans les années 1950 lors d’une campagne de promotion du fromage, l’idée d’un repas composé de fromage, de pain, de charcuterie et de fruits est ancienne.

Le Ploughman’s Lunch est connu pour sa simplicité et sa flexibilité. Il comprend généralement du fromage cheddar, du pain croustillant, du jambon ou de la charcuterie, des cornichons, des pommes ou des raisins et parfois un œuf dur. C’est un repas qui peut être facilement adapté en fonction de vos goûts et des ingrédients que vous avez à disposition.

Comment préparer un Ploughman’s Lunch

Préparer un Ploughman’s Lunch est aussi simple que de rassembler vos ingrédients préférés. Commencez par choisir un bon fromage – le cheddar est traditionnel, mais vous pouvez aussi essayer le Stilton ou le Red Leicester pour varier les saveurs.

Ajoutez du pain frais – une baguette croustillante ou un pain complet feront l’affaire. Complétez avec du jambon ou de la charcuterie, comme du salami ou du roast beef. Pour les fruits et légumes, ajoutez des cornichons, des radis, des pommes, des raisins ou tout autre fruit de saison.

Disposez tous les ingrédients de manière attrayante sur une planche à découper ou une assiette, et servez avec de la moutarde ou du chutney pour ajouter de la saveur. Le Ploughman’s Lunch est parfait pour un déjeuner sur le pouce, un pique-nique dans le parc ou un repas d’été en plein air.

Le Trifle : un dessert gourmand qui fait toujours son effet

Le Trifle est un dessert emblématique de la Grande-Bretagne, apprécié pour ses couches de biscuits, de crème, de fruits et de gélatine. Il offre un spectacle coloré et gourmand qui termine en beauté un repas britannique.

Le Trifle, un dessert emblématique

Le Trifle est connu et aimé pour son mélange de textures et de saveurs. Le dessert, originaire de Grande-Bretagne, est traditionnellement composé de biscuits trempés dans du sherry ou un autre type de vin fort, recouverts de fruits, généralement des baies ou des pêches, et d’une couche de crème anglaise. Le tout est surmonté de crème fouettée et souvent décoré de noix ou de copeaux de chocolat.

Le Trifle est un dessert festif, souvent servi lors des grandes occasions et des fêtes. Chaque famille a souvent sa propre recette, avec des variations sur les fruits utilisés, le type de biscuits et la présence ou non d’alcool.

Comment réaliser un Trifle

Pour préparer un Trifle, commencez par disposer des biscuits dans le fond d’un grand bol en verre. Les biscuits à la cuillère sont traditionnels, mais vous pouvez aussi utiliser des madeleines ou d’autres types de biscuits sucrés. Arrosez les biscuits avec du sherry ou du jus de fruit pour qu’ils absorbent le liquide.

Ensuite, ajoutez une couche de fruits. Les baies fraîches, comme les fraises ou les framboises, sont délicieuses, mais vous pouvez aussi utiliser des fruits en conserve, comme les pêches ou les cerises. Pour une touche d’originalité, vous pouvez même ajouter une couche de compote de fruits ou de confiture.

La prochaine couche est la crème anglaise. Vous pouvez la faire maison ou utiliser une version préparée. Versez-la sur les fruits pour qu’elle s’imprègne dans les biscuits.

Enfin, terminez avec une couche de crème fouettée, que vous pouvez décorer avec des noix, des copeaux de chocolat ou des fruits. Laissez le Trifle au réfrigérateur pendant quelques heures pour que les saveurs se mélangent avant de servir.

Black Pudding : une spécialité audacieuse du petit déjeuner anglais

Le Black Pudding est un incontournable du petit déjeuner anglais, mais son aspect et ses ingrédients peuvent surprendre ceux qui ne sont pas familiers avec cette spécialité.

Le Black Pudding, un aliment de base du petit déjeuner anglais

Le Black Pudding, aussi appelé boudin noir en français, est un type de saucisse fabriquée à partir de sang de porc, de graisse de porc, d’oignons et de céréales, généralement de l’avoine ou de l’orge. Il est généralement servi en tranches, grillé ou frit, et est un élément clé du petit déjeuner anglais traditionnel, aux côtés des œufs, du bacon et des haricots en sauce.

Le Black Pudding a une longue histoire en Angleterre, et il est apprécié non seulement pour sa saveur riche et terreuse, mais aussi pour ses qualités nutritives. Il est riche en protéines et en fer, tout en étant relativement faible en glucides.

Préparation du Black Pudding

Pour préparer le Black Pudding, commencez par le trancher en rondelles d’environ 1 cm d’épaisseur. Ensuite, faites-le chauffer dans une poêle à feu moyen avec un peu de beurre ou d’huile. Il faut environ 3 à 4 minutes de chaque côté pour que les tranches soient bien dorées et croustillantes.

Il est important de ne pas surcuire le Black Pudding, car il peut devenir sec. Vous voulez qu’il reste tendre à l’intérieur, avec une belle croûte dorée à l’extérieur.

Servez le Black Pudding chaud, généralement avec d’autres éléments du petit déjeuner anglais, comme des œufs au plat, du bacon, des haricots en sauce et des toasts. C’est également un excellent ajout à une salade de pommes de terre, ou servi avec des pommes caramélisées pour un mélange sucré-salé.

La Marmite : un condiment unique, qu’on adore ou qu’on déteste

On termine avec l’un des éléments les plus surprenants dans la cuisine anglaise moderne. La Marmite est un condiment britannique très controversé, connu pour son goût fort et salé.

Marmite, un condiment controversé

La Marmite est une pâte à tartiner à base de levure de bière, riche en vitamines B. Elle a un goût très fort, salé et umami, qui divise les Britanniques entre ceux qui l’adorent et ceux qui la détestent. Cette division est si forte que la marque a même lancé une campagne publicitaire avec le slogan « Marmite : on l’aime ou on la déteste ».

La Marmite est généralement étalée en fine couche sur du pain grillé ou des crackers, souvent avec du beurre. Elle est aussi parfois utilisée comme base pour des bouillons ou des ragoûts, ou ajoutée à des recettes pour renforcer la saveur umami.

Comment utiliser la Marmite en cuisine

Bien que la façon la plus courante de consommer la Marmite soit de la tartiner sur du pain, ce condiment versatile peut être utilisé de nombreuses autres façons en cuisine. Par exemple, vous pouvez l’ajouter à votre vinaigrette pour donner une touche umami à votre salade. Ou bien, mélangez-en une cuillerée dans votre ragoût ou votre soupe pour renforcer les saveurs.

La Marmite peut également être utilisée pour glacer des légumes rôtis ou pour mariner de la viande. Et pourquoi ne pas essayer de l’ajouter à votre pâte à crêpes pour une version salée et savoureuse ?

Quel que soit votre avis sur la Marmite, il est indéniable qu’elle est une partie intégrante de la cuisine britannique, ajoutant une saveur unique et distincte aux plats.

Vous souhaitez apprendre de nombreuses choses sur la culture britannique ? Rejoignez notre communauté dès maintenant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *